02 janvier 2011

Fesser puis réparer les dégâts...


Alors là... Ils ne savent plus quoi inventer, les vendeurs de sextoys. "Spank me Baby*", qu'elle dit. Et comme on sait que "Girls don't cry**", pas de souci ensuite: un coup de crème apaisante réparatrice et le tour est joué.

(*"fesse-moi chéri" et **"les filles ne pleurent pas !")

Je découvre des trucs qui me laissent pantois. Je suppose que la "poudre à fessée gourmande, noix de coco" et la "crème sensuelle après fessée - parfum fleur de tiaré" (sic) de la marque "love to love" sont du talc et de la biafine, renommés de façon plus sexy.

Voilà qui dédouanera les hommes sensibles qui ont peur de passer à l'acte sur le popotin de leur chérie.

Laquelle pourtant mérite.

"Talquer les fesses d'une grande fille"... Isabelle en a parlé le mois dernier. Et puis la poudre, ça a un côté magique, on se croirait dans Peter Pan...

Une de vous a essayé, depuis ?

2 commentaires:

  1. Cette image gif est adorable! J'ai pris la liberté de l'utiliser comme avatar sur un blog :-))

    RépondreSupprimer
  2. @ Manioc: oh elle est connue. C'est une "liberté" tout à fait admissible d'autant qu'elle n'est pas de moi et que je me suis contenté de "faire suivre" moi-même...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS