10 août 2013

Punir la bonne !

   2992 - "Culottes en baptiste et à coulisses..."

Non, je n'ai rien contre les fessées ancillaires.

Tout un pan de la littérature érotique du XIXème siècle s'en repait.

Le charme désuet des habits de l'époque, obéissance et soumission du petit personnel, culottes fendues et uniforme de soubrette, punitions méritées et sciemment administrées.

Temps anciens, cruels et sévères.

Cette série d'images est issue de Janus 42, un de ces magazines anglais des seventies consacré à la fessée, reconstitue une histoire à la Dickens ou à la Comtesse de Ségur qui enchantèrent mes jeunes années masturbatoires, en peuplant mon imaginaire libidineux et précoce de strictes gouvernantes, de petites bonniches troussées dans la grange ou fouettées à l'office, et ce bien avant d'avoir conscience que tout ceci avait un rapport Freudien avec une sexualité dont je n'imaginais pas une seule seconde l'existence, d'ailleurs ! C'étaient les années 60...


La dernière est plus "féminine" et n'appartient donc pas à la série, mais celle-là raconte une histoire tout aussi excitante, n'est-ce pas ?

 
Images © Janus

2 commentaires:

  1. J'ai toujours apprécié les déguisements, je trouve que ça donne un plus aux jeux de rôles, je pense même que c'est indispensable si la fessée est bonniche, étudiante, serveuse etc. Avis qui n'engage que moi.

    RépondreSupprimer
  2. Et oui, que de bons souvenirs et de plaisirs futures...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS