15 juillet 2015

Mortelle Renee...


3271 -  "Littérature Rose..."

- "C'étaient de très jolies excuses," dit-il doucement...  

- "J'adore ce ton de contrition dans ta voix. Mais tu n'imagines tout de même pas que ça suffit pour échapper à la punition, si ?"

Elle se tendit brusquement, comprenant que le jeu entre eux reprenait.

- "Est-ce que tu vas me fesser ?"

- "Je ne suis pas sûr. J'ai l'impression que tu aimes un peu trop ça !"

Elle lui donna une tape sur le bras. "Certainement pas !" s'exclama-t-elle de la façon un peu surjouée de celles qui en font trop.

Il la releva de sa position en travers des genoux et la maintint debout face à lui...

- "Baisse ta culotte !" (...)

Je ne sais pas vous, mais ces quelques lignes du dernier roman de Renee Rose me parlent plutôt...

J'y retrouve des instants troubles que j'ai déjà humés...

Bon, je ne vous cache pas que je n'en lis pas trop, préférant de loin mes madeleines des Orties Blanches d'antan que je trouve probablement plus érotiquement troublantes... Mais il suffit parfois de quelques lignes pour réveiller la Bête, n'est-ce pas ?

Renee Rose m'a envoyé un petit mot:

"Merci Stan de me permettre de présenter chez toi "His Captive Mortal". Je suis très attirée par les histoires à base de contrainte ou de consentement forcé (dans mes fictions, pas la vraie vie, bien sûr !) Et ce roman le montre. Le livre raconte l'histoire de Sasha, une jeune femme professeur qui croise le chemin de Charlie, être paranormal utilisant la fessée, l'humiliation et la nudité forcée en se servant d'elle comme d'un jouet !

Ce livre contient quelques scènes plutôt hot: figging, punitions anales et ceinture de cuir... Mais le ton général de l'écriture est aussi "léger" que faire se peut... C'est à lire comme un exercice de style amusant utilisant les codes du paranormal à ne pas voir autrement que fun et distrayant..."

Dont acte... Mais je dois dire que ce qui me plaît le plus chez Renee, c'est son slogan: 

"Because no romance is complete without a spanking !" 

Qu'on peut traduire librement par:

"Pas d’histoire d’amour sans bonne fessée..." 

Ça plaira à mon amie Am'

Texte + image © Renee Rose

7 commentaires:

  1. Un être paranormal qui utilise la fessée, l'humiliation et la nudité forcée ?

    Moi, je dis....c'est du pain bénit pour que je moque...rires...
    Ha bah, si les extra terrestres s'y mettent maintenant, ça va devenir la fête du slip la fessée.
    Quoique.... se faire fessée en lévitation....ça doit être le pied....

    Ca me rappelle un truc. Dans les années 80, une étude sur les peurs des "américains" avait révélée que 48% d'entres eux avaient peur de se faire enlever par un extra terrestre. Et que parmi ceux là, près de 90 % d'entre eux pensaient que ces êtres venus d'ailleurs souhaitaient leur mettre une sonde dans le cul.
    On imagine assez facilement une horde d'extra terrestres sauvages armés de sonde anale prête à attaquer tous les trous du cul de la terre.....

    D'ailleurs, est ce que dans les uniformes liés au fantasmes de la fessée, il existe une tenue d'extra terrestre ?

    Mais, je suis bête, paranormal, cela veux aussi dire extra normal. Un être supérieur, doté de gênes supérieurs et fessophile. En voilà, un beau personnage à proposer pour le prochain OPUS des XMEN. Un super mutant fesseur, j'adore. Bon, s'il porte la tenue noire des X-men, je pense que cela risque d'être un personnage central.

    ok...je sors....

    RépondreSupprimer
  2. Un être paranormal? Peut-être un vampire? Il mort , puis il fesse . Dans cet ordre ou pas... Miam!

    RépondreSupprimer
  3. Bon, suis allée sur la page FB de la dame et franchement le résumé du livre est beaucoup plus crédible que ce que je croyais au début.

    Charlie (le fesseur paranormal) est un immortel style Highlander (que tout le monde connaît sous son identité d'antiquaire : Russell Nush) et Sasha (la fessée) est une descendante des fées et elle a des pouvoirs.

    Ben, oui quoi quand Highlander rencontre la fée clochette, ma libido fait un bon. Faut vite que j'achète le livre...
    Mesquine moi......fffffupppppppp

    RépondreSupprimer
  4. Titre en Anglais...le livre a sa traduction en Français?

    Intéressée...? Naaaaaan...pas le moins du monde ;)

    RépondreSupprimer
  5. Thank you so much for having me over to visit, Stan!!! <3 You are the best!

    RépondreSupprimer
  6. Autre extrait de Renee Rose que vous traduirez vous-mêmes, si ça vous amuse. Moi, j'aime bien...

    “Why,” she panted, “why do you do this?”

    He softened his touch, making it more like a caress now, soothing the sting away. “To teach you to obey.” She stiffened, but he pressed his body against hers and murmured in her ear. “You surrendered to me. Why?”

    “You made me,” she said through clenched teeth.

    “No, Sasha,” he breathed in her ear. “I think you were curious. You want to know what happens next, don’t you?” When she didn’t answer, he repeated the question, with a sharper tone. “Don’t you?”

    She still didn’t answer.

    He slapped her ass. “Yes,” she gasped

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de finir de lire (en anglais) le livre "the conquered brides", cinq récits, petits romans dont un de Renee Rose. C'est facile à lire, très agréable. Ce ressemble à tous les romans pour dames: ils sont beaux, ils y a des princesses et des chevaliers... et des fessées, De toutes sortes . Avec la main et avec des instruments. Ce ne sont pas des chefs d’œuvre mais j'ai passé de bien agréables moments.
    Juste un truc: cela m'a amusé qu'au temps des heaumes et des cottes de mailles, au temps des chevaliers, une charmante demoiselle s'exclame: "it's so romantic"!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS