09 mars 2012

"J'ai rencontré Stan..." (4)

 2654 - "QuiquavuStan ?"

"Moi j’ai vu Stan dans l'rouge...

C’était en fin d'après-midi dans une boite d’échangistes, sans échangiste(s) de l’île Saint Louis et sûrement il n’existe pas d’éclairage trop franc dans ce genre d’endroit. Je m'demande comment ils font le ménage…

Donc, dans la pénombre rouge, pas mal de silhouettes, à boire... et l’expo de Waldo ! Ce dernier me présente Stan qui est beaucoup plus grand que moi, ça c’est sûr ! Je me précipite sur un autre truc à boire. La conversation se mélange à plusieurs et glou et glou, très gouleyante !

Je me suis assise avec un, pour parler de choses sérieuses et soudain j'aperçois la grande silhouette de Stan s’approcher et poser le bout de ses fesses sur le bout du canapé. Il regarde ailleurs et rien en même temps.

Je connais bien ce genre de regard qui effleure sans en avoir l’air. C’est celui des grands myopes, même corrigés. C’est très attendrissant en vérité. Je lui adresse une bêtise et en deux secondes nous reformons un groupe de pia-piateurs.

Évidement il fait rouge, évidement je suis un peu bourrée, mais dans mon souvenir de ce jour-là, Stan est un beau grand gars... (Les filles, la queue c’est par là !) Le temps que j’aille dire au revoir à Waldo qui picole du whisky, il est sorti.

Quand j'ai surgi de la pénombre rouge, y'a un rayon de soleil pointu qui m'est rentré direct dans la prunelle, alors j'ai filé le long du trottoir, dans l’ombre de la rue.

Je n’ai pas vu Stan, en clair. L'était pourtant en discussion juste dehors devant la porte !

Faut dire que je suis myope, moi aussi…"
Texte © Une quatrième fille...

9 commentaires:

  1. "les filles, la queue, c'est par là..." Dites, c'est pas un peu direct, ça ? Parce qu'en plus, non, c'est pas par là, précisément.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allé sur l'île avec Peel pour voir l'expo mais elle était finie et la queue aussi, donc ! ^^

    En tout cas, j'aime beaucoup ces 4 versions dans des styles très différents !

    RépondreSupprimer
  3. Mes lectrices sont inventives et généreuses, je sais que d'autres textes arrivent. Pour le Lys, ma foi je ne suis pas un habitué de la chose, même si je ne suis pas tout à fait le cousin puceau de province non plus. J

    e n'ai pas d’excitation au public, dont je ne connais pas le motivations, qui ne sont probablement pas toujours en accord avec les miennes. Du coup la complicité se dilue si je pense à ces gens que je n'aime pas et qui pourraient se repaître d'un spectacle que je préfère privé.

    Dont acte. une fois le verrou fermé je n'ai pas besoin de voyeurs. Même si évoquer le public potentiel, d'un mot ou d'une phrase peut suffire à lui faire piquer un fard...

    Et pas piquer un phare, ce qui serait curieux.

    RépondreSupprimer
  4. @ Flow: c'est un peu un truc de flemmard de laisser les autres écrire à ma place, mais le jeu est amusant, vaguement narcissique et gentiment complice, je n'en demande pas davantage.

    Même si je crains un peu le texte à venir de Chut...

    RépondreSupprimer
  5. Mais non, pourquoi donc ? Parce que qui aime bien châtie bien, peut-être ? :)
    Le courant est revenu sur "mon" île, je vais profiter de la soirée et de toutes ses lumières pour écrire un peu...
    A très bientôt, M'sieur Stan !

    RépondreSupprimer
  6. "Crainte" est sans doute un mot excessif. Mais je vous sais la plume acérée. Autant que les talons. Et l'idée m'amuse et m'intrigue en même temps. Profitez bien.

    RépondreSupprimer
  7. "Les deux derniers textes vous sont plus flatteurs."
    Ah ben en ce qui me concerne, je n'ai perçu aucun des 4 textes en la défaveur de l'auteur du blog. Euhhh, ça va Stan, pas trop la grosse tête après ça ?!

    Les 2 premiers, je les ai pris comme des pieds de nez aux commentaires un peu glauques postés le dimanche précédent. Le premier, y'avait erreur, c'était un autre, donc... Quant au 2ème, avec l'intitulé, tout dépend comment on le lit... Mais bon, j'me trompe peut-être. Seul l'intéressé qui se connait lui-même a la réponse.

    Le plus bel hommage est pour moi le 3ème avec "Puis un seul regard de sa part me transforme en princesse."

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas la grosse tête pour ça, non. Pour rien, d'ailleurs. Et ça me fait juste plaisir que des lectrices s'amusent de moi sans se sentir obligées de me prendre trop au sérieux.

    Bien d'être un peu bousculé, c'est affectueux et gentiment moqueur, je crois.

    Plusieurs textes encore à venir, pour mon ego narcissique, mais ce doit rester un plaisir autant pour celles qui écrivent que pour ceux qui lisent. Les textes à clés ou contenant des private jokes seront évidemment aussi plaisants que les fictions... Avec juste en plus pour moi qui décode et sait qui a écrit, un petit sourire de connivence en plus. C'est le jeu.

    Pour le second texte, l'intitulé me semble précisément la clé. Mais pris au premier degré, il en a surpris certains qui m'ont écrit en privé, du coup. J'espère en poster d'autres ces jours-ci quand les amies qui ont accepté d'en écrire auront pu s"y coller entre deux lessives et trois vaisselles, pendant que les enfants sont au foot. Et le mari devant Drucker.

    RépondreSupprimer
  9. Mais dites-moi, Mlle Chut, je veux bien qu'il y ait un décalage horaire entre bibi et vos Philippines lointaines, mais vous deviez pas m'envoyer votre version de notre rencontre ? Ou alors c'est Alzheimer qui me grattouille, mais je n'ai pas souvenir d'avoir lu ça, même in private as usual..

    Comment je dis, pour ce genre de cas... ? Ah oui, "y a des fessées qui se perdent !"

    ps: Le texte ci-dessus est dû à la plume acérée de notre Ellie nationale, celle qui a un sourire ravageur. Et aime les glaces.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS