31 octobre 2015

L'offre et la demande...

3285 - "L'amour est-il dans la fessée ?"

Ou alors le contraire ?  C'est en causant récemment avec l'amie proche d'un créateur de forum dédié (sic) illustre qui n'existe plus bien qu'étant à l'origine de pas mal de vocations (ou comment ne pas dire les choses tout en les disant quand même...) que j'ai réalisé...
Encore une qui est persuadée que mon blog est conçu comme un vrai piège à filles et qu'à l'instar des paysans d'une célèbre émission de dating entre gars de la campagne et prétendantes énamourées, je reçois par mail des candidatures en pagaille de dames charmantes me demandant d'être LE fesseur ultime et plus si affinités, en m'envoyant des photos d'elles et des offres de rencontres "hot".

Hélas.

Selon elle, ce gars croulerait sous les demandes: plus de 150 filles sur son listing qui voudraient passer en travers de ses célèbres genoux. Y'aurait comme une liste d'attente dans laquelle il piocherait allégrement... Du coup, elle en est sûre, moi aussi après dix ans d'animation de ce foutu blog, je DOIS être très demandé !

Ben non. Et du coup, j'avoue, ça m'énerve...



Extrait de la (vraie) conversation...

- "Dis pas le contraire Stan, t'as lancé ce blog pour pécho !"

- "Je t'assure que non. Avant tout par plaisir personnel, envie de partager..."

- "Ta ta ta ! C'est un attrape-mouches ton truc. Je suis sûre que tu reçois des tas de mails de filles qui rêvent d'être fessées par toi, le célèbre blogueur... et que tu sais plus où donner de la main !" 

J'ai beau nier, elle n'en démord pas.

- "Attends... T'as jamais profité de ta position en vue pour franchir le pas ? Me dis pas que..."

- "Je te dis pas. J'ai bien reçu quelques mails. Mais en comptant sur mes doigts, pas besoin de plus d'une main en dix ans..."

- "Cinq fois en vrai ? Pas plus ? C'est nul. Tu me déçois..."

- "Ben oui. Une main, et tu peux même m'amputer d'un doigt, tiens...""

En dix ans... 

Et puis je commence à gamberger. C'est vrai, pourquoi que je ne reçois pas moi aussi des mails de femmes me demandant de participer, "en vrai" ? Du coup me voilà presque envieux de ce garçon qui visiblement a plus d'attrait que moi. C'est dit.

- En plus maintenant que t'es redevenu célibataire, t'es sur le marché..."

Ouais. C'est officiel. Pas encore dans le journal, mais...

- "T'es pas à l'abri d'une belle histoire, mon gars ! Mais faut te bouger... Tiens, tu devrais passer une petite annonce sur ton blog avant d'aller te perdre sur Meetic. Ici au moins t'aurais des candidates qui aiment la fessée. Et toi. Accessoirement..."

Je lui ai dit que je ne voulais plus avoir de compagne qui ne soit pas elle aussi amatrice du jeu. Pour avoir vécu des années avec à la maison quelqu'un qui ne voulait pas en entendre causer (et c'est bien légitime, pas question d'imposer des "pratiques" qui ne soient pas partagées, dans un couple...), je sais que je ne pourrais m'empêcher de rechercher à l'extérieur ce que je n'ai pas chez moi...

Et c'est con.

Alors mesdames ? Ça vient, ces mails ?
Dessin © ?

35 commentaires:

  1. Je me souviens encore de mes émotions la première fois que j'ai lu tes textes. La fessée n'était alors que dans mon imaginaire, et je rêvais de franchir le pas. En te lisant, je me suis dit, c'est un homme comme ça qu'il me faut (un homme qui sait manier sa main, mais aussi ses mots), mais tu n'étais finalement que des mots impersonnels défilant sur mon écran... J'ai alors trouvé trouvé la façon d'en parler avec l'homme qui partageait (et partage encore) ma vie, et nous avons trouvé notre équilibre. Je ne sais pas si j'aurais réussi à détourner mon regard du sien pour aller partager ce genre de jeu avec un autre... Mais, je pense que lorsqu'on peut partager ses plus forts fantasmes avec la personne que l'on aime, alors on a tout gagné ! J'ai tout gagné, et plus encore...

    Je ne t'envoie pas de mail en privé, car mon coeur est pris et tu en possèdes déjà un petit bout :D, mais je ne doute pas qu'avec ou sans ton blog, ELLE t'attends quelque part !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Céline: je crains d'en avoir laissé passer une ou deux jadis. Quand on fait de belles rencontres, il faut pouvoir les assumer et ne pas passer à côté d'Elle... Sinon on risque fort de le regretter amèrement. Maintenant je traverse juste un moment que vivent des millions d'hommes et de femmes, il faut croire en la suite car il y en a forcément une à venir... Merci de ton petit message.

      Supprimer
  2. Alors comme ça un blog serait un piège à filles huuueee ? Mince, je n'ai pas du faire comme il faut ! Mon cher Stan, si tu as une recette je suis preneur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était ce que croyait en tout cas une dame (très mignonne, ell m'avait envoyé sa photo en puzzle par bribes dix jours durant) qui s'en indignait jadis dans ces mêmes pages. Pour elle, je n'étais qu'un vil suborneur, cherchant à attirer des femmes dans mes filets pour les dévor... euh pour les fesser. Alors ça lui plaisait bien pour elle seule, le cas échéant mais avant même de commencer quoi que ce soit et sans me connaitre, elle était jalouse des "autres" qu'elle pensait innombrables...

      Jamais vue, au final... Je la sentais pas nette nette...

      Supprimer
  3. Bonjour Stan,


    Dont worry ! Be happy !!!! Les imprévus réservent de bonnes surprises parfois.
    Pour l'auteur du dessin au fusain, je pensais à Dubigeon (?).
    Sinon, étant non signé, difficile de dater . A part se référer au type d'appareil photo à déclencheur programmé... je dirais années 1960-1970 . Mais sans conviction. Et pourtant, le style ne m'est pas inconnu.En tous cas, visiblement, le pauvre homme semble terrorisé par ces belles amazones autour de lui . On compatit.
    En arrière-plan,sur la façade de la maison d'un style hacienda ou ranch, on peut lire : les amis/amies de Stan. Un auteur anglo-saxon (GB ou US) peut-être. Un signe providentiel ?
    Charles

    RépondreSupprimer
  4. Allons Charles... C'est moi qui ai ajouté l'inscription sur le fronton, voyons. Le hasard serait trop gros. Pour le reste, wait and see, hein !

    RépondreSupprimer
  5. Kourandair1/11/15 18:46

    Il me semble que c'est un dessin de Tom Poulton. Votre site est un vrai travail d'amour. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Kourandair,

      Le style ne m'était pas inconnu. Date : entre 1940 et 1970 peut-être. Un auteur anglo-saxon comme je l'avais proposé. J'étais sur la bonne voie visiblement. A moins que...
      Merci. Charles.

      Supprimer
    2. Merci à Kourandair, au pseudo évocateur.

      Supprimer
  6. Bonsoir Stan,

    Si vous êtes l'auteur de cette astuce, dans ce cas , tout s'explique. Remarquez c'est un bon moyens pour attirer la chance. Je ne suis pas forcément superstitieux mais parfois les signes s'accumulent...
    Le hasard est la main de la Providence et elle intervient au moment où l'on ne s'y attend le moins. Courage, moussaillon ! comme me dit mon père.
    Quant à mon hypothèse sur l'auteur, avez-vous quelques éléments ?
    (J'ai la désagréable impression de m'être fait piégé. Damned !!!)
    Charles.

    RépondreSupprimer
  7. Le problème n'est pas seulement de savoir combien de mails de demandes de dames fessables vous avez reçues mais aussi de savoir à combien vous avez répondu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est-ce que j'ai fichu? Pourquoi MM au lieu de Madame?

      Supprimer
    2. Est-ce vraiment un "problème " au sens où on l'entend ? Quatre fois. En dix ans. Quatre belles histoires et une d'entre elles que j'aurais aimé poursuivre au delà du raisonnable. Au fond c'est un bilan plus satisfaisant que certains pros de la chosé qui feraient une sorte de tour de France du cul récurrent mais sans jamais vraiment séduire personne...

      Supprimer
    3. Quand aux mails de candidatures spontanées, si j'en ai reçu une dizaine c'est le bout du monde. Il est vrai que je ne cherchais rien alors.. Et que peut-être je que le ton n'était guère incitatif pour qui que ce soit à venir me rejoindre. Je remercie celles qui ont quand même franchi le pas malgré tout... De beaux moments. Des souvenirs.

      Supprimer
    4. Mme... Peu importe qui pose la question, ma réponse serait identique. Car l'ami MM pourrait tout aussi si bien la poser également.

      Supprimer
    5. En tous cas, dans mon cas, dont l'époux ne partage pas les fantasmes, c'était plus sûr de savoir que le beau Stan était marié! Pas de risques! On peut fantasmer en toutes sécurité. Pas touche aux mecs des autres.LoL

      Supprimer
    6. Heu moi, je n'aurais pas demandé combien de mails de réponse, j'aurais plutot demandé combien de fessées sonnantes et trébuchantes ont été la moisson de ces invitations ! :p

      Supprimer
    7. @MM: Alors je ne tiens pas les comptes, mais davantage que la quantité, c'est la qualité qui a primé en la circonstance. Et j'ai été gâté. Merci à Elle(s)...

      Supprimer
    8. L'exigence envers soi et envers l'autre, le plaisir et l'envie partagés, la sincérité et la confiance, l'envie de l'autre sont autant de tributs qu'on dépose aux pieds de ces relations.
      Bien entendu que ces rencontres doivent convoquer la qualité en premier lieu. ;)

      Supprimer
    9. Cher MM, tu imagines bien que je suis absolument en accord avec ça. C'est bien ce que j'ai toujours cherché - et parfois trouvé - dans ma "recherche" si tant est que je recherchais quelques chose alors...

      Supprimer
  8. Ahaha ! La tronche du mec ! Il a l'air tellement stressé qu'on se demande si c'est pas une prothèse.
    C'est vrai t'es célib ? Bon sang on en apprend des trucs ... Ah, faut que je te raye de ma liste alors ! Beaucoup trop dangereux les célibataires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince, j'étais sur ta shopping list et je ne savais rien... Too bad. Si tu as une copine qui n'en n'a pas (de liste) tu peux toujours lui causer de bibi, dis donc...

      Supprimer
    2. PS: Pour la tête du gars, j'ai pas choisi le dessin par hasard non plus. Je stresse un p'tit peu. En vrai.

      Supprimer
    3. C'est normal ! ON VA TE MAN-GER ! :D
      (j'étais en train de me demander a quel moment du processus d'une rencontre je stressais et si c'était du bon ou du mauvais stresse....)

      Supprimer
    4. Je t'ai jamais vu stressée, moi. C'est vrai qu'il n'y avait pas d'enjeu non plus...

      Supprimer
    5. Miam! Miam!

      Supprimer
    6. Je stresse jamais qd je mange c'est mauvais pour la digestion !

      Supprimer
  9. @ cher Stan. Du coup, vous avez des réponses à votre appel "à" témoins? Je crois savoir qu'on est plusieurs à se demander si on doit ou pas franchir le pas... 💕✍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amoureuse6/11/15 10:52

      Mais franchissez, franchissez!
      Il faut guérir le mâle par tout le bien que je lui souhaite! ;)

      Supprimer
    2. @ Am et Lise: z'allez rire. C'est le calme plat. Pas une seule réponse !

      je dois faire peur... (je préfèrerais ça à de l'indifférence, remarquez...) Un gentil garçon comme moi, qui n'utilise même pas de brosse à cheveux...

      Supprimer
  10. Soit je ne suis pas là sur ce blog depuis assez longtemps pour y avoir vu un blog à pécho les filles...femmes, soit je ne te connais pas assez...encore...Stan pour pouvoir dire que c'était ton but premier...! Rire...

    Ce qui m'intéresse dans ce post, c'est ce que tu as fait très justement remarquer Stan...C'est le fait d'avoir besoin de pouvoir vivre cela avec une personne qui y consent cette fois-ci et dès le départ... Qui te comprend...ou du moins où tu sens que cela peut ou pourrait lui plaire par la suite sans gêne...

    Pendant des années, je me suis dit que cela n'avait pas beaucoup d'importance que la personne avec laquelle on vit, aime ce genre de plaisirs ou non. Et puis avec le temps, je me suis rendue compte à quel point c'était un manque...

    Et pour la faire courte, une fois séparée, je suis retournée vers toutes ces envies...et c'est vraiment là que j'ai percuté à quel point je ne pourrais plus vivre avec un homme qui n'adhère pas à ce genre de sexualité ou de plaisirs simples de la vie ! Rire...

    Et pour l'anecdote (deux en fait), la première est la suivante...

    Un jour, je vais à un concert d'un ami (mais vraiment quelqu'un qui compte énormément pour moi) et j'étais pas bien ce soir-là. J'avais pas le moral et je m'étais dit que cela me changerait les idées...L'ami en question, je ne le vois pas souvent, mais quand on se voit, on peut vraiment se dire les choses...

    Et il me demande ce qui ne va pas...Je lui réponds que c'est compliqué...que j'ai vécu quelque chose d'extrêmement intense avec quelqu'un dernièrement et que je n'arrive pas à retrouver cette intensité dans ma vie de tous les jours...etc. Et que je me demande si tout cela n'est pas malsain dans le fond...Bref, des questions existentielles qui n'en sont pas en même temps...tout est confus quoi !

    Et sans que je ne lui dise rien, il me dit :"Ben, y'a pas de mal à se faire du bien dans une relation sm !" (avec un sourire en coin)

    Je l'ai regardé très surprise qu'il ait vu ou compris cela chez moi juste avec les quelques mots que j'avais prononcés...

    J'ai appris par la suite, qu'il faisait lui-même ses cordes et tout pour le bondage. Mais ceci n'est pas en lien avec la fessée...

    Ce qui était intéressant c'était de me dire que j'avais un ami autour de moi qui avait ce genre de pratiques et que je ne le savais même pas et que l'on cherche parfois pas au bon endroit, au bon moment...Et puis, qu'il suffit d'un rien pour oser dire les choses...Ok, c'est pas un discours que l'on peut avoir tous les jours aussi facilement...

    RépondreSupprimer
  11. Mais j'ai voulu tester quand même si cela était faisable...pour ne pas non plus me dire qu'il faudrait des lustres avant de connaître quelqu'un qui nous a tapé dans l'oeil et oser lui parler de tout ça...et voici donc la deuxième anecdote.

    Je bossais sur un festival de musique cet été et je rencontre un mec, un bénévole aussi sur cette manifestation. Sauf qu'il était bien bourré et cela s'est résumé à un "salut, ça va ?"

    On s'est recroisé sur les autres jours du festival et rebelotte, plus ou moins éméché, bourré ou complètement frit...

    Un mois plus tard, je le vois à une inauguration et on se fait la bise, sans plus...

    Puis il me demande en "amis" sur facebook. J'accepte et on commence à échanger. Et j'avoue que sobre, il est un mec vraiment très très intéressant...On discute donc et il m'invite à manger chez lui.

    Le soir de son invitation, il vient me chercher, et au moment de se faire la bise, je lui dis "Salut, moi c'est...et j'aime la fessée ! Ravie de faire ta connaissance L. !"

    Et là, je savais que je jouais toutes mes cartes d'entrée de jeu mais je voulais voir sa réaction et aussi me dire que justement, des fois, on perd trop de temps à ne pas se dire les choses...

    Il m'a regardé avec de gros yeux d'incompréhension, ou de "elle est folle cette nana !" ou de je ne sais quoi...J'ai ri...de nervosité, de gêne, de plaisir aussi, et pour détendre l'atmosphère accessoirement...

    "Tu plaisantes ? " qu'il me dit...

    "Non du tout..."

    " Ok ça me va...avant ou après le dessert ?"

    "En entrée je préfère !"

    Voilà...Donc les rencontres des fois...ça je joue à rien...

    Bon ben désolé pour ce post super long...J'espère que je ne vous ai pas ennuyé...

    RépondreSupprimer
  12. Je cherche sans chercher... Le hasard fait bien les choses d'ordinaire. Mais oui, si je retrouve une compagne avec qui le jeu est autant érotique et la DD aussi importante que pour moi, ça fera partie du lot. Je ne veux plus chercher ailleurs des émois que j'ai envie de partager en couple. Même si pour le moment je suis célibataire et donc tres disponible, j'aspire à trouver une vraie complicité, de l'humour, de la tendresse et du plaisir... Wait and see...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi Stan et j'aime depuis pas mal de temps vos articles.

      Supprimer
    2. "Depuis pas mal de temps"... Tiens ça me fait penser que dans une semaine, ça fera dix ans que le blog existe... On fera quelques articles autour de ce qui s'est passé depuis toutes ces années pour fêter le truc.

      Qui m’aime me suive.

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS