10 mai 2016

"Chéri, fais-moi mâle !"

3328 - "Premier rôle..."

Je ne sais pas pourquoi.

Elle réclame qu'on la fesse sévèrement quand elle le mérite, exige de l'autorité masculine de haute volée, les mots qui vont avec pour la faire frémir, mouiller, obéir... Bref, que son homme se conduise en mâle, la recadre et la remette à sa place, la maintienne fermement. C'est quasiment un pacte entre-eux, une entente mutuelle tacite amoureuse.  

- "Dis ? Tu ne te laisseras pas attendrir si je fais du cinéma, hein ?" lui demande-t-elle de multiples fois, anxieuse, avec en filigrane la crainte d'être une fois de plus déçue par un goût de "trop peu"...

Et quand je pense que les hommes croient encore que ce sont eux qui décident...

Mais une fois en position, c'est plus fort qu'elle: cette petite conne ne peut s’empêcher de se rebiffer un peu, prenant un malin plaisir à se protéger les fesses de la main au moment où elle doit être punie.

Avant chaque claque, il écarte donc calmement cette main qui tente protéger un cul meurtri et de faire barrage, finissant, agacé, par la bloquer pour éviter qu'elle ne dissimule cette ronde paire de fesses qui sera, quoi qu'il arrive (et elle l'a répété souvent, même si elle crie "non..." et se débat) dûment châtiée ! Et sévèrement (mais artistiquement) rougie...

Dernier réflexe de rébellion, sans doute ?

Faut croire que les femmes appréciant les fessées que j'ai pu croiser dans ma vie sont systématiquement des battantes féministes parfaitement capables de mener leur vie. Jamais des chiffes molles ou de ces prétendues "soumises" qui se couchent quand on leur propose de s'asseoir. Et ça tombe bien: j'aime avoir quelqu'un en face de moi. Pas déçu. Ou si peu.

Il faudra quand même passer par des stades d'abandon, voire d'infantilisation assez surprenants pour qui ne comprend pas les paradoxes de l’âme féminine... C'est subtil, une fille.

Oh, j'avoue ne pas nécessairement souhaiter de la résistance systématique qui serait d'ailleurs un peu vaine et qui ne fait pas partie de mes jeux. Quand elle sait qu’elle doit être punie, bon sang, mais qu'elle s'incline et rende les armes... Et alors, elle s'impose de ne pas crier, orgueilleuse et fière. C'est à moi de briser son seuil de résistance en l’entrainant (juste) un peu plus loin que là où elle s'attendait aller...

Elle est "un petit peu comédienne", dit-elle. Tu parles...

À ce stade, c'est même un Premier Prix de Conservatoire ! César du meilleur espoir féminin, catégorie "bonnes fessées".

Que je décerne à une petite jeune femme qui sentant la claque venir, main levée en suspens au dessus de sa croupe déjà passablement fessée depuis quelques minutes, tenta d'amadouer son correcteur avec un "Aïe !" retentissant.

... Mais prononcé - et même beuglé ! - deux secondes AVANT que ne s'abatte la claque supposée la faire brailler...

Tricheuse, en plus ? Pour attendrir le gars, faudra repasser !

video

Images © ?

9 commentaires:

  1. J'aime bien ton article Stan.
    Tu as tout compris à la gente féminine, du moins à la gente féminine à laquelle j'appartiens.
    Celle qui est capable de mener des combats et qui lèvent le point au quotidien.
    Mais celle qui décroche l'Oscar de la meilleure interprète féminine au moment de la fessée , catégorie, minauderie/mauvaise fois/je t'empêche de faire ton job !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elea et au passage content de te relire, je repense souvent à cette petite vidéo de Brian Tarsis dont tu es fan... J'adore cette catégorie suggérée ci-dessus. C'est d'ailleurs amusant d'en créer d'autres. À vous lire ?

      Supprimer
    2. Je la cherche justement, mais où est-elle cachée ma vidéo favorite sur ton site ?
      Je ne trouve pas la cétégorie vidéo... !!!

      Supprimer
    3. Still here. Tu cherches mal je crois, chère Elea.

      Supprimer
  2. PS. Elea soulève un point, mais lève le poing...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une option correcteur d'orthographe sur ton site ?
      Me relire me fais mal aux yeux...

      Supprimer
    2. @Elea. Malheureusement pas... Ce serait effectivement plus agreable d'en intégrer un d'office, mais je ne crois pas que la plate-forme le propose.

      Supprimer
  3. Il s'agit aussi de montrer "who is in charge", non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I'm the One who is. She definitely knows it. It won't change.

      Supprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS