05 mai 2016

Faire battre nos cœurs !

3325 - "Désir à partager ? Et plus encore si affinités..."

Après plusieurs expériences pas toujours aussi concluantes que souhaité et qui l'avaient laissée sur sa faim - mais pas rassasiée pour autant - la fille avait eu envie de confier le destin de ses fesses (et du reste) à une petite annonce rédigée avec l'aide d'un copain confident qui connaissait bien ses penchants. Un site spécialisé, quelques lignes, une photo suffisamment anonyme mais quand même un peu indicative et elle s'était lancée...

Sans trop de convictions et avec énormément d’hésitations.

Mais sait-on jamais ? Le but ? S'offrir une dernière chance avant de tourner la page et de passer à autre chose, sans plus jamais se laisser envahir par le désir trouble de vivre cette fameuse discipline domestique si souvent évoquée sur le blog et qui n'était peut-être pas faite pour elle.

Lui ? Des semaines de flottements la tête sous l'eau après une rupture et l'amorce d'une nouvelle vie dans laquelle, il en avait conscience, il serait désormais impensable de faire abstraction du fantasme:
celle qui partagerait sa "passion" - et sa vie par la même occasion - aurait peu ou prou le même fonctionnement trouble qu'il n'avait sû trouver qu'en dehors de la sacro sainte "légitimité". Inscrit sur le même site dont il songeait depuis des semaines à se désabonner, il avait pourtant recliqué sur les pages après des semaines de flou et sélectionné trois annonces auxquelles il avait répondu, en quelques lignes, comme une dernière bouteille à la mer...

Quelques minutes plus tard, une réponse. Une autre, des mots qui s'enchaînent. Un dialogue qui s'engage. La passion qui renait et incline à revivre les émotions d'une première fois. Tendre marivaudage d'abord doucement érotique avant de s'enflammer et de devenir lyriquement pornographique parfois.

Et ce désir, commun de rencontre, de dépasser le virtuel, d'oser se voir, "en vrai". Réussir l'examen tant redouté de la vraie vie, loin des écrans. Retrouver la voix, les sensations. Et plonger. Le cœur qui bat. Les émotions qui s'enchaînent... Une histoire qui prend corps.

Ce truc peut vous arriver à tout moment. Il faut juste donner un petit coup de pouce au destin. Vous connaissez l'histoire du gars qui se plaint, pleurniche que lui ne gagnera jamais au loto.

Et son meilleur pote lui dit:

- "Euh... Si tu veux gagner, faudrait commencer par jouer, déjà !"

J'ai joué.
Image © ?

2 commentaires:

  1. Hannah Elle7/5/16 19:46

    Félicitations, vous avez bien fait !
    Cela paraît incroyable mais il est pourtant vrai qu'une rencontre jugée parfois "improbable" peut réserver de merveilleuses surprises. En ce qui me concerne une réponse à une petite annonce dans un journal (oui !), un jour de désoeuvrement puis une inscription sans y croire sur un site spécialisé et plutôt mal foutu m'ont amenée à démarrer les deux plus belles histoires que j'ai connues jusqu'à présent. Autant sur le plan sentimental (plus vraiment espéré pourtant) qu'érotique et intellectuel (indispensables ces deux-là).

    RépondreSupprimer
  2. Superbe photo. Mais si vous arrivez à faire des marques de main aussi belles que celles là sur le derrière de vos amies, faites moi signe, je suis preneuse...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS