27 juin 2010

Spanking horror picture show !

1746 - "le lac de la peur"... Portnawak ? Comment traduire ce jeu de mot avec des vrais morceaux de Brat inside ?

Ah, ce fessier rond très "tomato Ketchup"...

"On va faire deux groupes de deux et..." pour un spanking-horror-movie imaginaire se déroulant dans Rosebottom Forest, un de ces trucs dont les Américains sont friands. Enfin spanking, je ne suis pas sûr...

Une affiche du film de l'été sortie de l'imaginaire du Tigre de papier nippon Kamitora qui met des brillances sur les fessiers rougis des filles qu'il dessine. Le générique inventé contient quelques "private jokes" savoureux.

Irez-vous voir le film ?
Dessin © Kamitora

2 commentaires:

  1. Informer8/7/10 05:14

    The name "Brattawak" suggests the phrase "brat a whack" which in turn suggests the phrase "whack a brat". (Most native English speakers would pronounce "wak" and "whack" the same.) "Whacking a brat" means to spank or paddle, etc, a brat. Thus, "Lake Brattawak" is the "Lake where brats are spanked."

    RépondreSupprimer
  2. Thanks a lot, informer. English is not my maternal langage, but I suppposed in discovering the name exactly what you explain here.

    Keep on reading.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts à tous mais je vous demande de bien répondre en utilisant le pseudo de votre choix et de ne pas poster en anonyme.

Il suffit de mettre le nom ou le pseudo que vous voudrez, en cochant nom/URL


TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ

US and British friends, would you please use any nickname of your choice to post on my blog.

I'LL DELETE ANONYMOUS COMMENTS